CURES DE MAUBRAY DEPUIS 1130

    Ces renseignements ont été extraits de la « Notice historique sur les paroisses et les curés du diocèse actuel de Tournai », par le chanoine VOS, archiviste de la cathédrale de Tournai (1894).

    ALUISIUS, abbé d’ANCHIN donna vers 1130 à l’abbaye de St Médard une terre à Maubray. En 1131, le chapitre d’Antoing céda au même monastère une dîme située à Maubray. HUGUES, seigneur d’Antoing, accorda de son côté en 1187 aux religieux dudit monastère, cinq bonniers de terre, également situés à Maubray. Le chapitre d’Antoing possédait aussi des biens assez considérables dans cette localité.

    L’église, semi-classique, dédiée à St Amand, appartenait au diocèse de Cambrai, à l’archidiaconé du Brabant et au décanat de St Brice. La cure était à la collation du chapitre de Notre-Dame d’Antoing.

Curés

    Ici s’arrêtent les informations reprises dans la « notice historique ». Les derniers curés de Maubray furent :